Oui, le correcteur orthographique de votre ordinateur peut vous aider. Mais pas toujours. Faites-en un allié en sachant exactement ce que vous pouvez en attendre.

Mon correcteur orthographique peut-il m'aider ?

En abandonnant les Bulles d'orthographe du lundi, je n'ai pas pour autant renoncé à vous encourager dans votre progression en la matière. Je voudrais évoquer un allié discret, peu sûr, mais un allié tout de même. A condition de savoir ne pas lui en demander trop... J'ai nommé : le correcteur orthographique de votre ordinateur. Voici ce que vous pouvez attendre de lui :

Barbarismes : c’est fiable

Si vous tapez un mot qui n’existe pas, votre ordi le souligne en rouge. Cela inclut les fautes de frappe (lettre en trop ou lettre manquante par exemple), les orthographes mal maîtrisées (un trait d’union là où il faudrait coller deux mots, un h manquant…). Mais aussi les mots nouveaux, par exemple d’origine étrangère, qui ne sont pas encore admis dans le français écrit. Vous pouvez alors choisir de passer outre. Si vous inventez délibérément un mot, il va bien sûr tiquer. Vous assumerez !

Syntaxe : un peu fiable

Le correcteur connaît les règles de grammaire mais dérape dès que la phrase devient trop compliquée. Il a tendance, par exemple, à pratiquer l’accord d’un adjectif ou d’un verbe avec le nom le plus proche. Quand il souligne en vert, servez-vous en comme une alerte et arrêtez-vous deux secondes pour vous poser la question : quel est le sujet de ce verbe ? Quel nom est qualifié par cet adjectif ? Avec quoi ce participe passé doit-il s’accorder… Et décidez alors par vous-même si votre correcteur a raison ou non.

Solécismes : aucun espoir

J’ai une bonne nouvelle pour vous : votre ordinateur est bien plus bête que vous. Même quand vous maîtrisez le français à merveille, il ne comprend strictement rien à ce que vous racontez et il s’en fiche. Donc si vous confondez deux synonymes ou si vous écrivez par erreur un mot qui se trouve dans le dictionnaire, il ne s’en apercevra pas. Seule une bonne relecture pourra vous éviter ça. Restez attentifs !

Si vous rédigez régulièrement des textes sur un ordinateur, vous avez sans doute déjà l’expérience des possibilités du correcteur. Il me semblait toutefois important de vous les rappeler pour ajouter trois petites conclusions. La première, c’est qu’avec un tout petit effort, même si vous ne maîtrisez pas tout, vous pouvez améliorer un peu vos textes en vous appuyant sur le correcteur orthographique. La deuxième, c’est que l’orthographe est importante en situation professionnelle, car elle est la marque de votre exigence et de votre professionnalisme. Donc ne la négligez pas. La troisième, c’est que comme tout domaine de connaissance, la maîtrise du français demande d’abord un peu d’effort, est ensuite facilitée par les automatismes et devient finalement un plaisir. Renoncer à la difficulté de l’escalade, c’est se priver du fabuleux point de vue qui vous attend au sommet !

Ah, oui, toute dernière petite chose : si le correcteur automatique ne vous suffit pas, faites-appel à mes services. Je peux rédiger, conseiller, former... mais aussi assurer une correction de vos textes. Prenez contact ici ou consultez mon site là :

WWW.LAPLUMEAGILE.COM

 

Retour à l'accueil