Sachez conjuguer, c'est impératif !

Chaque lundi, une petite "bulle d'orthographe" : on révise ou on réapprend sans douleur une règle de bon français. Abonnez-vous !

Vous l'avez peut-être remarqué, l'impératif a presque toujours la même forme que l'impératif présent. Sauf qu'à la deuxième personne du présent pour les verbes du premier groupe (vous savez : les faciles qui se terminent par -er comme chanter, manger, maugréer, conjuguer, délirer...), l'impératif ne prend pas de s.

  • On dira donc : tu chantes, tu maugrées, tu délires...
  • Mais : Chante ! Maugrée ! Délire !

Vous allez encore maugréer que la langue française n'est pas logique. Vous avez tort ! C'est juste qu'elle n'a pas la même logique que vous. Explication ? La langue française a décidé qu'on ajoutait un s à la deuxième personne de l'indicatif afin de le distinguer de la première personne : je maugrée, tu maugrées... Or il n'y a pas de première personne à l'impératif, donc rien à distinguer. Alors pourquoi se fatiguer à ajouter un s ? vous demande la langue française. Admettez qu'il y a une logique là-dedans, non ?

Sachez encore que quatre verbes font exception à la règle énoncée en début de chronique. Les éternels empêcheurs de conjuguer en rond, être, avoir, vouloir et savoir, se calquent sur le subjonctif et non sur l'indicatif.

Alors, s'il vous plaît, soyez-y attentifs, ayez l'obligeance d'apprendre cette règle, veuillez bien la retenir et sachez l'utiliser !

Et si vous n’y arrivez pas, faites appel à mes services :               www.laplumeagile.com

 

Retour à l'accueil