Retour à l'accueil

Commençons par un classique. Vous ne savez jamais où placer le -u- de "accueil" ? C'est normal. Intuitivement, on voudrait le placer après le -e-. Logique, pour pouvoir le prononcer comme feuille, seuil ou écureuil. Et non comme sommeil ou éveil. Le problème, c'est que si on place le -u- après le -e-, il va falloir le prononcer quelque chose comme "akseuil", sur le modèle de "accès".

La pure logique voudrait qu'on écrive deux -u-, ce qui donnerait : accueuil. Mais la langue française, dans sa grande majesté collective, a décidé que ce n'était pas très esthétique. C'est comme ça ; la langue française, en plus d'être compliquée, est aussi esthète. Elle a donc supprimé arbitrairement le deuxième -u- et elle vous prie instamment de vous débrouiller avec ça. On écrit donc ACCUEIL. La règle est valable aussi pour CUEILLIR, RECUEIL, ECUEIL et même ARCUEIL (94).

Et si vous n'y arrivez pas, faites appel à mes services : www.laplumeagile.com.

 
 

 

Retour à l'accueil